Défi de La Vallée 2016

Défi de La Vallée 2016

La plus grande écharpe du plus grand des petits festivals a suscité l’intérêt !

20160519_114718

Voici un magnifique texte de Patricia dont l’inspiration a été cette écharpe

J’ai trié la maison vide des êtres qui l’habitaient. Je ne me suis pas attachée à la valeur matérielle, je l’ai laissée à l’Aboyeur.

J’ai gardé des choses infimes: des boutons dans une boîte en fer si décatie qu’on la croirait Antique; des bobines de fil sur un tourniquet en plastique ; une canne à pêche vieille, très vieille que je donnerai à Yvan car Ils l’aimaient bien ; une boîte de photos en noir et blanc dont je ne connais pas les trois-quarts des gens; des pelotes de laine, des tricotages à moitié rongés par les mites.

Je me suis assise au milieu de ce fatras pour vérifier mon appartenance à ces bouts de rien, de tout. J’ai saisi une aiguille sur le tourniquet et j’ai raccommodé consciencieusement tous les dégâts du temps sur les morceaux tricotés, Je les ai cousus ensemble pour en faire une écharpe et cette écharpe rejoindra la plus grande écharpe du monde… de la Vallée.

Quand une goutte d’eau est posée sur le rebord d’une fenêtre, elle s’assèche. Si on la met dans l’océan, elle le grossit.

Les deux êtres de la maison vide doivent sourire à l’idée qu’un peu d’eux fait parti de la plus grande écharpe à cocooner le monde qui en a tant besoin

Ainsi soient-ils.

Vous avez été très nombreux à participer sur les 12 communes du festival, et au-delà. Le tricotage fédère toujours: il y a celles qui n’ont jamais arrêté, celles qui ont repris avec grand plaisir pour l’occasion, d’autres qui ont appris, et pour certain ce fut l’occasion de se rappeler d’agréables souvenirs d’enfances. Cette activité a attiré des personnes de tout âge, des enfants, des adolescents, et même des artistes invités sur le festival ce sont pris au jeu !

Après une belle mobilisation autour de cette écharpe, elle fut belle et bien la plus grande de la Vallée de l’Isle !
Au total :

807 Mètres

Merci à tous les participants de cette superbe expérience !

Photo Robin Gravois